Apprendre à gérer une épidémie par le jeu

Ruminez-vous souvent à propos des scientifiques de la santé en vous disant qu’ils ne savent pas ce qu’ils font? Savez-vous comment des épidémiologistes exécutent leur pratique? Oui? Alors cessez de lire cet article! Non? Continuez; le sujet vous intéressera!

Il est possible de se mettre dans la peau de la “meilleur épidémiologiste au monde” en jouant au jeu mobile Dr. Sara: Disease Detective créé avec la technologie Unity et idéalisé par le professeur de l’Université Northwestern Qatar,  Spencer Striker, expert en design de média digital. ‘’Ce jeu a été conçu dans le but de développer un intérêt envers les sciences et favoriser une participation du public aux développements scientifiques’’, a fait valoir Spencer Striker lors d’un entretien virtuel avec Média du jeu.

L’application plonge l’utilisateur en plein cœur d’une épidémie mondiale. Tout commence à Tokyo. Les traceurs de personnes infectés doivent reconstituer certaines scènes et mener une enquête afin de savoir qui est la personne clé qui a infecté les autres. Par des exercices d’observation chronométrés, on doit retrouver rapidement les indices dans une pièce ciblée. Les développeurs transportent les joueurs vers une petite séance explicative de la notion de distanciation et une reconstruction de la chronologie des événements. Des puzzles y sont aussi intégrés. Ces séquences de jeu sont présentées dans une ambiance qui alerte l’esprit via une structure sonore brillamment orchestrée.

Spencer Striker s’est inspiré du contexte de la pandémie “J’y ai vu un intérêt”, dit-il. Le  film Contagion où Matt Damon campe le rôle du protagoniste Mitch Emhoff a aussi eu une influence sur son initiative de concevoir un jeu mobile éducatif.

En l’espace de six mois, Dr. Sara: Disease Detective a été rendu disponible aux internautes.  Son temps de jouabilité est de 10 à 20 heures. Cette application s’adresse aux 12 ans et plus.

Une version française n’est pas encore disponible, mais les curieux peuvent y jouer en Russe, Chinois et Arabe. En 2021, ce jeu mobile a été nominé dans la catégorie Best Educational App pour l’événement Reimagine Education Awards. Sa conception a été propulsé par l’obtention d’une subvention de HBKU (Hamad Bin Khalifa University) du Centre de l’Innovation à Education City situé à Doha, capitale du Qatar (pays de la péninsule arabique au bord du golfe Persique). 

Spencer Striker a un parcours professionnel notable en design d’apprentissage dans l’univers numérique. Il a conçu le livre digital History Adventures – World of Caracters, une application qui a été primée à plusieurs reprises.

Valérie Gagnon

Valérie Gagnon, est une professionnelle des communications passionnée de jeu. Elle cumule dix ans d'expérience en journalisme écrit. En 2019, elle gagne un prix en journalisme de la FPJQ (Fédération professionnelle des journalistes du Québec) avec l'article: Ils attendent impatiemment internet haute vitesse. De 2012 à 2020, Valérie Gagnon a signé des articles pour Le Soleil de Châteauguay, Le Reflet, Le Journal Saint-François, Le Journal de Montréal, TVA Nouvelles.ca, Metro News et le Journal Métro.