Dans l’esprit de Ouija…

Qui d’entre-vous avez déjà joué avec la planche de jeu Ouija? Avez-vous des anecdotes? Des histoires à donner des frissons?

La plupart d’entre nous connaissions un ou une ami(e) qui organisait des séances de Ouija dans le sous-sol sombre de leur parents, pour entrer en contact avec un esprit d’outre-tombe, qui pourrait nous révéler les secrets de l’au-delà, et pourquoi pas nous révéler notre avenir! 

En ces temps d’Halloween, comment ne pas parler de la planche de jeu Ouija. Et pourquoi ne pas en apprendre un peu plus sur les origines de ce jeu intemporel. Inspiré par les tableaux parleurs que certains médiums se servaient pour contacter les soldats morts durant la guerre de sécession, afin que des familles épleurées puissent leur faire leurs adieux, Elijah Jefferson Bond inventa la planche Ouija qu’il fit breveter le 10 février 1891.

Le brevet de la planche de jeux Ouija

Il s’associe ensuite avec William H.A, Maupin, fondateur de la Kennard Novelty Company qui fut la première entreprise à produire la planche de jeu Ouija.

Fait cocasse : Elijah J. Bond  meurt le 14 avril 1921 à 74 ans, mais ce n’est qu’en 2007 qu’une pierre tombale fût érigée en sa mémoire, où derrière on peut y voir gravé, une reproduction du fameux plateau de la planche de jeu Ouija.

Depuis, le jeu a suscité beaucoup de controverses, notamment de la part des institutions ecclésiastiques,  qui dépeignent le jeu comme un instrument du diable, ce qui a donné de l’inspiration à bon nombre d’auteurs, réalisateurs et scénaristes. Ils en ont fait des livres et des films à vous donner des frissons et  vous donner des cauchemars incroyables. D’Agatha Christie à Stephen King dans la littérature, jusqu’aux  nombreux films qui sont passés sur nos écrans. Qui ne se souvient pas du film L’exorciste de 1973, où la jeune Megan MacNeil communique avec le démon Pazuzu à l’aide de la célèbre planche ? 

Quoi qu’on en dise et quoi qu’on en pense, la planche de jeu Ouija ne cessera pas de susciter encore et toujours les passions de ses détracteurs ainsi que celles des amoureux des sciences occultes.

Chantal Bertrand

Chantal Bertrand est une passionnée de lecture, d'écriture, de musique ( elle joue du synthétiseur et chante) et évidemment, elle est également passionnée du jeu.
Dans les années 1990, elle a fait deux années au Cégep en technique infirmières avant de tomber enceinte à l'âge de 20 ans. Elle a mit en veilleuse ses études pour se consacrer à sa famille. Elle a deux formidables garçons et une merveilleuse fille.
Elle avait la ferme intention de retourner aux études, mais cette fois en enseignement, le destin en a décidé autrement. À 24 ans, elle a été diagnostiquée une maladie auto-immune , le lupus érythémateux disséminé.
Cela n'a pas toujours été facile, mais aujourd'hui elle va beaucoup mieux grâce à une toute nouvelle médication qui dans son cas, s'est avérée fonctionner au-delà de ses espérances et de celle de ses médecins.
Ces dernières années, elle s'est mise à l'écriture. Elle en est à son 4e tome d'une série de romans fantastiques. Beaucoup l'ont déjà lu et lui disent de l'envoyer à des éditeurs, mais elle souhaite terminé sa série avant de l'envoyer.

P.S.: Elle dit un gros merci à son mari qui l'a toujours appuyé dans tous ce qu'elle entreprend. Tu es mon Ange! lui dit-elle. Elle est la grand-maman de trois belles petites filles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *