Crédit photo - Valérie Gagnon

Le jeu où l’on doit mentir pour gagner

Si vous voulez savoir qui sont les meilleurs menteurs de votre entourage, jouez au jeu de cartes Complots. Il est très bien ficelé pour observer qui sont les manipulateurs assoiffés de victoire.Ce jeu de cartes n’est pas une simple partie, il faut savoir mentir et jouer le personnage. Il faut se mettre dans le rôle. Pour savoir bluffer; maîtriser les règles du jeu est un atout. D’ailleurs, les règles de ce spécimen sont longues à lire. C’est peut-être décourageant pour certaines personnes, mais pour les menteurs, la lecture soutenue de 10 minutes en vaut la chandelle. Complots a été conçu par Rikki Tahta et illustré par Naïade. Les illustrations sont particulièrement stylisées. Ces images nous donnent l’impression d’être à l’époque baroque au XVIIe siècle. Cette création a été éditée et distribuée par la société française Ferti Games. Disponible sur le marché depuis 2016, Complots à des extensions; Complots 2, Complots Saint-Barthelemy et Complots Deluxe. Les personnages Duchesse, Assassin, Comtesse, Capitaine, Ambassadeur et Inquisiteur font partie de la conception. Des cartes d’aide de jeu sont disponibles pour faciliter la joute. On peut y jouer de 2 à 8 joueurs âgés de 8 à 108 ans. Une partie est d’une durée de 15 minutes.

Valérie Gagnon

Valérie Gagnon, est une professionnelle des communications passionnée de jeu. Elle cumule dix ans d'expérience en journalisme écrit. En 2019, elle gagne un prix en journalisme de la FPJQ (Fédération professionnelle des journalistes du Québec) avec l'article: Ils attendent impatiemment internet haute vitesse. De 2012 à 2020, Valérie Gagnon a signé des articles pour Le Soleil de Châteauguay, Le Reflet, Le Journal Saint-François, L'Information d'Affaires d'ici, Le Journal de Montréal, TVA Nouvelles.ca, Metro News et le Journal Métro.