Les méchants de Marvel volent la vedette

L’infini pouvoir de Thanos dans l’univers Marvel est peut-être difficile à cerner, mais dans le jeu Villainous Marvel vous pouvez maîtriser le gant de l’infini en un claquement de doigt. Il s’agit de bien comprendre les règles et chaque effet des cartes attitrées aux personnages. Cette version de Villainous s’adresse un peu plus aux joueurs de jeux de table passionnés qu’à ceux qui jouent occasionnellement. Les règles sont plus complexes. Les adeptes y trouveront assurément leur compte, mais ceux qui n’ont pas une culture affûtée de l’univers Marvel devront faire quelques lectures pour bien comprendre l’esprit de ces méchants. Ce jeu de la bannière Ravensburger paru en 2020, s’adresse aux 12 ans et plus et peut se jouer de 2 à 4 joueurs. Une durée de 20 minutes par joueur est à prévoir. Même si cette pièce ludique n’est pas disponible en français, ceux qui ne sont pas fluide en anglais peuvent aussi y prendre part puisque le niveau de langage est relativement familier. Chaque personnage a un objectif précis à atteindre pour peut-être rafler la victoire. Qui allez-vous choisir? Thanos, Hela, Taskmaster, Killmonger ou Ultron? La conception du jeu est sensiblement la même que la version Disney et quelques spécialités sont ajoutées. Il est recommandé de s’initier à ce type d’interface ludique en jouant avec la première version de Villainous sortie sur le marché en 2019.

Dans la version Marvel,  différents modes de jeu sont proposés; facile, intermédiaire et difficile. Chaque personnage a sa pile de cartes avec des effets, un plateau et un pion qui permet des déplacements dans les différents espaces d’actions.

Des remerciements particuliers ont été faits à Verne & Wells, salon spécialisé pour tester des jeux de société basé à Washington, aux États-Unis. La direction artistique a été assurée par Shane Hartley, professionnel du milieu ayant un parcours remarquable.

Valérie Gagnon

La journaliste de Média du jeu, Valérie Gagnon, est une professionnelle des communications passionnée des jeux de société depuis plusieurs années. Elle a fait du journalisme pendant huit ans au journal Le Soleil de Châteauguay. Avant de rouler sa bosse en tant que journaliste, elle a réalisé le Festival jeunesse rurale de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent. De plus, elle a fait un long périple en Saskatchewan pour animer des élèves d'une école secondaire francophone. Son univers ludique un peu fou se transmet rapidement par la lecture de ses textes. Maintenant, elle cultive sa passion d’écrire des articles pour un média de qualité à propos des jeux de société.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *