Quand la voyante voit les manigances des Loups-garous

Il était une fois, à Thiercelieux, 13 villageois. Soudain les quatre loups-garous se manifestent, mais la voyante a vu clair dans leur jeu. Le chasseur approche et vise avec son fusil. Cupidon regarde la petite fille et lui lance une flèche droit au cœur. La sorcière veut jeter un sortilège, mais ça foire parce que le voleur lui a pris l’ingrédient secret de sa potion (une langue de vipère!). Le Capitaine arrive à la rescousse! Ce récit vous dit peut-être quelque chose. Tout les personnages de cette histoire décousue sont les vedettes du jeu Les Loups-Garous de Thiercelieux qui vient des éditions Lui-même et distribué par Asmodee. Il peut se jouer de 8 à 18 joueurs pour les 10 ans et plus. Conçu par Philippe des Pallières et Hervé Marly, les règles sont simples et bien ficelées. Les images iconiques sont illustrées par Alexis Tjoyas. Il n’est pas nécessaire d’avoir les cartes pour y jouer dans un salon virtuel. Le meneur de jeu peut très bien distribuer les rôles par l’entremise des bulles de clavardage de la plateforme de vidéoconférence choisie. Par contre, il est nécessaire d’avoir le jeu en mains pour comprendre les règles et savoir la ligne directrice de chaque rôle.

Ce jeu développe l’esprit persuasif. Les joueurs doivent trouver qui est dans la peau de quel personnage. Le déroulement ressemble au quotidien de nous tous, mais à quelques nuances près. Les gens dans le village vivent leur vie. Vers la fin de la journée, ils vont se coucher et lorsque la nuit est tombée…on peut entendre les pas affamés de bêtes mystiques et dangereuses. Lorsque le Soleil se lève; un joueur est éliminé. Que s’est-il passé? Les autres doivent découvrir l’issue du mystère en essayant de trouver un suspect. Le but du jeu pour les Villageois est d’éliminer les loups-garous et vice-versa.

Ce jeu est aussi disponible en version « best of » qu’on peut trouver dans les boutiques spécialisées de jeux de société. Les cartes sont faites d’un carton plus robuste si des enseignants ou parents de jeunes enfants veulent y jouer et préserver le matériel ludique en bonne condition plus longtemps. Il existe une panoplie d’extensions avec différentes variantes.

Valérie Gagnon

La journaliste de Média du jeu, Valérie Gagnon, est une professionnelle des communications passionnée des jeux de société depuis plusieurs années. Elle a fait du journalisme pendant huit ans au journal Le Soleil de Châteauguay. Avant de rouler sa bosse en tant que journaliste, elle a réalisé le Festival jeunesse rurale de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent. De plus, elle a fait un long périple en Saskatchewan pour animer des élèves d'une école secondaire francophone. Son univers ludique un peu fou se transmet rapidement par la lecture de ses textes. Maintenant, elle cultive sa passion d’écrire des articles pour un média de qualité à propos des jeux de société.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *