Un jeu qui fait un brin jaser

Il arrive parfois que les personnes de notre entourage immédiat soient dotées d’un jardin secret révélant des anecdotes de vie inestimablement drôles voir même poignantes. Le jeu Brin de jasette vous donnera peut-être accès à ces tranches de vie lors de soirée en bonne compagnie. Ce jeu consiste à ce qu’un meneur de jeu pose une question aux joueurs et ceux-ci doivent répondre de façon originale pour peut-être récolter une pierre précieuse. Ces pierres déterminent le gagnant. Jusqu’à huit joueurs de 16 ans et plus peuvent s’adonner à Brin de jasette qui est distribué par Gigamic, entreprise basée en France. Différentes catégories de questions sont proposées. Le jeu qui fait parler est encore en vente dans les librairies et boutiques de jeux. D’autres variantes existent pour les enfants, les couples ou les soirées d’amis(es)(i.es). Certains diront peut-être que les questions peuvent être inventées et qu’il est inutile d’avoir ce jeu dans sa ludothèque, mais qui peut inventer des questions instantanément pour animer la soirée le même jour? Une recherche Google? Oui peut-être, mais les concepteurs, eux, ils ont réfléchi à toutes ces types de questions qui font jaser. Là est la valeur ajoutée. Après tout, si vous ne voulez pas parler de la pluie et du beau temps en manchette cette soirée-là, alors pigez une carte de la catégorie « À cœur ouvert ». Lisez les trois questions. « Comment décririez-vous la différence entre vous, enfant, et vous, adulte? Croyez-vous à l’astrologie, aux lignes de la main, au tarot ou à la numérologie? À qui aimeriez-vous rendre hommage? » Laquelle allez-vous choisir pour lancer la discussion? À vous de jouer!

Valérie Gagnon

La journaliste de Média du jeu, Valérie Gagnon, est une professionnelle des communications passionnée des jeux de société depuis plusieurs années. Elle a fait du journalisme pendant huit ans au journal Le Soleil de Châteauguay. Avant de rouler sa bosse en tant que journaliste, elle a réalisé le Festival jeunesse rurale de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent. De plus, elle a fait un long périple en Saskatchewan pour animer des élèves d'une école secondaire francophone. Son univers ludique un peu fou se transmet rapidement par la lecture de ses textes. Maintenant, elle cultive sa passion d’écrire des articles pour un média de qualité à propos des jeux de société.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *