Via la magie d’ouvrir des portails

Le jeu Via Magica de Paolo Mori est parfait pour réunir les générations entre elles. La mécanique basée sur le bingo y est bien intégrée. Par contre, les joueurs ont le pouvoir de faire un choix contrairement au déroulement d’une joute de bingo. Dans cette pièce ludique, nous sommes plongés au cœur d’une aventure dans laquelle les participants doivent s’initier à l’ouverture de portails. Pour ce faire, un attrapeur d’Animus, des petites bestioles qui s’apparente à des éléments (eau, air, plante, feu, ombre, terre et joker), doit les capturer pour que les joueurs puissent compléter la phase de cristallisation de sept portails.
Espérons que vous pourrez gagner le titre de Petit Mage décerné par Augustus, le Grand Mage de cette histoire fantastique. Ce jeu présente du beau matériel (des cristaux bleus en plastique, des écus en carton rigide, des cartes merveilleusement illustrées). Les artistes derrière ces illustrations, Biboun, Paul Mafayon, Camille Chaussy, Jérémie Fleury, Mathieu Leyssenne, Régis Torres et Djib ont fait du beau travail. On a le goût d’y rejouer à chaque occasion de soirée dédiée aux jeux de société. Les règles s’apprennent et s’assimilent rapidement.De deux à six joueurs âgés de 7 à 99 ans peuvent y jouer. Une partie est d’une durée d’environ 30 minutes. Hurrican Edition SA est la maison d’édition de Via Magica. Média du jeu donne une note de 9/10. Ce jeu est disponible en Suisse, Allemagne, Hollande et Canada. Bientôt en France, Belgique, Etats-Unis, Espagne et Italie.

Valérie Gagnon

La journaliste de Média du jeu, Valérie Gagnon, est une professionnelle des communications passionnée des jeux de société depuis plusieurs années. Elle a fait du journalisme pendant huit ans au journal Le Soleil de Châteauguay. Avant de rouler sa bosse en tant que journaliste, elle a réalisé le Festival jeunesse rurale de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent. De plus, elle a fait un long périple en Saskatchewan pour animer des élèves d'une école secondaire francophone. Son univers ludique un peu fou se transmet rapidement par la lecture de ses textes. Maintenant, elle cultive sa passion d’écrire des articles pour un média de qualité à propos des jeux de société.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *